83

Approprie toi les principes agiles: mieux vaut tester un minimum viable product (MVP) que de monter une usine à gaz, puis l'améliorer par itérations. Le concept de sprint est aussi utile pour prioriser et faire avancer les plans d'action.

2 principes de fonctionnement agile qui peuvent t'aider dans le pilotage de ta démarche qualité:

1/ MVP ou Minimum Viable Product

C'est la première version d'un produit, réalisée le plus tôt possible et à moindre frais. Il permet de formaliser une idée très rapidement et de la confronter au client.

L'intérêt c'est de savoir le plus tôt possible et avant d'engager des ressources, si on va dans la bonne direction ou non.

Ca marche pour la conception produit, mais aussi pour le système documentaire: fais vérifier les brouillons avant de passer du temps sur la mise en forme!

2/ Le sprint de la méthode Scrum pour gérer les plans d'actions

Il désigne une brève période, limitée dans le temps, dont une équipe a besoin pour effectuer une quantité de travail donnée.

L'équipe a un stock de travail à faire, autrement dit une liste d'actions. Elle se prépare en choisissant les actions qu'elle va réaliser au cours du prochain sprint. Ces actions doivent être réalisables et représenter une charge compatible avec la durée du sprint. Les actions non choisies restent en standby.

Pendant le sprint l'équipe ne s'occupe que des actions choisies.

A la fin du sprint: on fait le bilan de ce qui a été réalisé, de ce qu'il faudrait prolonger. De nouvelles actions sont choisies dans le stock (qui s'est peut être étoffé) et c'est reparti pour un tour, et ainsi de suite.

Pour ton système qualité tu peux envisager des sprints d'un mois par exemple. Le choix des actions peut se faire en consensus avec la direction et les pilotes de processus.

Tout l'intérêt réside dans le fait de concentrer l'attention et les ressources sur des actions prioritaires, pendant des périodes courtes, puis de reconsidérer régulièrement ces priorités.