92

Envisage des fréquences de revue de direction variables.

Traditionnellement la revue de direction est annuelle. Ce n'est pas une exigence, mais un constat. Cette fréquence revêt une certaine logique car elle est alignée avec le cycle d'exercice fiscal et donc avec les objectifs, budgets et résultats business.

Je pense néanmoins que tu peux ajouter de la variabilité dans cette fréquence, en particulier en cas de changement impactant dans le contexte de l'entreprise: apparition d'un nouvel enjeu, réalisation d'un risque, difficultés financières, évolution réglementaire sur ton produit...

L'idée est de définir des critères qui déclenchent la réalisation d'une revue de direction "extraordinaire", en plus de la revue habituelle, afin de revoir et d'aligner les données de sortie.

Un exemple pour comprendre: la crise sanitaire liée à la COVID et les confinements. Dès lors que ces évènements ont eu lieu, pour la quasi totalité des entreprises: les enjeux ont changé, les risques ont changé et tant les objectifs que les plans d'amélioration issus de la dernière revue de direction sont devenus caduques!

La logique serait de dire: d'abord on gère l'urgence (plan de continuité d'activité, adaptation au nouvelles contraintes (télétravail) etc...), puis, quand c'est sous contrôle, on déclenche une revue de direction pour analyser et aligner l'organisation.