20

Mettre en place un système de management et le faire certifier demande du temps. La durée exacte dépend de ton contexte mais 12 mois est une bonne moyenne.

La durée nécessaire au déploiement puis à la certification du système de management de la qualité dépend de plusieurs facteurs:

1/ Ce qui est déjà en place au démarrage du projet:

Y a-t-il une politique qualité? Un système de gestion documentaire? Une méthode de résolution de problèmes? Des processus? Des indicateurs pour mesurer la performance?... Assez logiquement ce qui existe déjà devra seulement être vérifié et éventuellement adapté et ce qui n'existe pas encore devra être créé.

2/ La culture qualité de l'entreprise

La démarche qualité ce n'est pas des procédures. C'est des personnes qui collaborent. Pour cela il faut avoir un langage commun, des objectifs, des réflexes. Bref ce sont les principes de la qualité qu'il faut faire infuser dans l'entreprise et ce temps d'infusion est variable.

3/ L'implication et l'appropriation de l'intérêt du projet par la direction

Deux niveaux à prendre en compte: la direction va devoir apprendre et jouer son rôle de leadership, ainsi que légitimer (sponsoriser) le projet et lui affecter des ressources. Si cette appropriation est insuffisante, le projet risque d'être ralenti.

4/ La possibilité d'affecter des ressources internes au projet

Les pilotes de processus sont la ressource critique. Ils vont devoir construire et décrire leurs processus ainsi que l'ensemble des éléments relatifs à leurs activités. S'ils sont déjà débordés au quotidien, il va être difficile de leur libérer du temps sur cette mission. Ce qui renvois à l'importance du point 3/.

5/ Le nombre de référentiels sur lesquels on recherche la certification

Si on veut être directement certifié sur plusieurs référentiels, on multiplie les exigences auxquelles il va falloir répondre, et donc le temps nécessaire pour le faire, même si certaines peuvent être combinées.

6/ La nature des activités, produits, services

La mise en place du système de management sera naturellement plus rapide sur des activités simples et un périmètre restreint.

7/ Il faut du vécu pour se présenter à un audit de certification

L'ensemble des éléments du système doivent avoir été définis, puis mis en œuvre. Les processus doivent réaliser leurs activités, les indicateurs doivent être calculés, les problèmes et non-conformités traités. Puis les audits internes et la revue de direction doivent avoir lieu.

Finalement:
12 mois est une bonne moyenne.
6 mois constitue un minimum syndical, sous réserve d'avoir des conditions favorables dès le départ.
18 mois devrait être un maximum, avec le risque de perte de mobilisation pour le projet s'il s'éternise.